1ère journée de formation à l'animation aux ateliers Faber & Mazlish

Voilà aujourd’hui 1er jour de formation pour animer les ateliers Faber & Mazlish


Ces ateliers visent à améliorer la communication adultes/enfants.

 

Une formatrice exceptionnelle : Anne-Sophie Thiry, venue spécialement de Belgique avec son expérience et son savoir. Elle est abordable, à l’écoute et a beaucoup d’humour.

Le groupe est composé exclusivement de femmes, provenant d’horizons différents et ayant pour attente, entre autres, d’accompagner au mieux les enfants. Leurs paroles sont touchantes et sincères, leurs expériences aussi. De ce fait, les échanges sont riches et forts en émotion.

La formation est basée sur les chapitres suivants

•  comment s'y prendre avec les sentiments négatifs de l'enfant, ses frustrations, ses déceptions
•  comment susciter chez l'enfant le désir de coopérer ;
•  comment mettre des limites fermes tout en conservant un climat d'ouverture ;
•  comment éviter le recours à la punition ;
•  comment favoriser l'image positive de l'enfant ;
•  comment résoudre les conflits familiaux dans une atmosphère de calme.

 

Aujourd’hui, nous avons abordé le 1 er atelier :

Aider les enfants aux prises avec des sentiments négatifs

 

Voici les choses essentielles que j’ai retenu

Il est nécessaire d’accueillir les émotions es enfants et respecter leurs ressentis.

Si l’enfant est reconnu dans ses émotions, alors il pourra trouver ses propres solutions.

Nous avons tendance  à être rationnels et de ce fait nier les émotions de l’enfant.

On a l’habitude de dire aux enfants « mais non tu ne peux pas avoir peur », « mais non tu ne t’ai pas fait mal » « arrêtes de pleurer »….

L’empathie est indispensable, c’est important de nous mettre à la place des enfants pour omprendre ce qu’ils ressentent.

 

« On peut accueillir tous les sentiments, on doit limiter certaines actions »


Extraits de Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent, d'Adele Faber et Elaine Mazlish,
"Le langage que j'utilise n'évalue pas. J'évite les expressions qui jugent le caractère ou l'habileté d'un enfant. Je me garde de prononcer des mots tels que "stupide, maladroit, méchant" et même des termes tels que "beau, bon, merveilleux", parce qu'ils n'aident pas l'enfant ; ils le bloquent. A la place, j'utilise des mots qui décrivent. Je décris ce que je vois ; je décris ce que je ressens".

"Je ne sous-estime pas le pouvoir de l'amour. L'amour est une richesse. Mais même en matière de richesse matérielle, on se rend souvent compte qu'il faut changer les grosses sommes en menue monnaie. Dans une cabine téléphonique, une petite pièce est plus utile qu'un gros billet. De même, pour que notre amour puisse être utile à nos enfants, on doit apprendre à le découper en mots qui pourront les aider. Par exemple, chaque fois qu'ils renversent du lait ou qu'ils nous présentent un dessin pour le faire approuver. Et même lorsque nous sommes fâchés, nous pouvons encore utiliser une sorte de mot que ne détruit pas les personnes qui nous sont chères, ou qui ne leur porte pas atteinte."

"Chaque fois que c'est possible, remplacez un paragraphe par une phrase, une phrase par un mot, un mot par un geste." Nous nous sommes aperçues qu'en parlant moins, nous écoutions davantage, et d'une façon différente. Nous commencions à entendre ce qu'un enfant était vraiment en train de dire, au-delà des mots.


"Il me semble clair que notre but principal, c'est de trouver des façons d'aider nos enfants à devenir humains et forts. (...) Qu'a-t-on accompli si on a élevé un enfant brillant, un premier de la classe, qui utilise son intelligence pour manipuler les autres ? (...) Je ne m'oppose pas à ce qu'un enfant soit poli, soigné ou instruit. La question cruciale pour moi est la suivante : quelles méthodes a-t-on utilisé pour parvenir à ces fins ? S'il s'agit d'insultes,  d'attaques et de menaces, alors on peut être certain  qu'on a aussi enseigné à cet enfant à insulter, à attaquer ou à menacer, et à plier sous la menace. Si d'un autre côté, on utilise des méthodes qui sont humanisantes, alors on enseigne quelque chose de beaucoup plus important qu'une série de vertus isolées. On montre à l'enfant comment être une personne (...), un être humain qui peut conduire sa vie avec force et dignité."

Je suis désormais pleinement consciente du fait qu'en disant à un enfant qu'il ne ressent pas ce qu'il ressent 
[mais non, tu n'as pas mal !], on le dépouille de sa protection naturelle (...). On le rend également confus, on le désoriente, on le désensibilise. On le force à se construire un monde faux, fait de mots et de mécanismes de défense qui n'ont rien à voir avec sa réalité intérieure. On le sépare de ce qu'il est (...). Par contre, quand on reconnaît comme réels les sentiments d'un enfant, quel magnifique cadeau on lui offre : la force d'agir de son propre chef, la possibilité d'avoir un coeur sensible aux autres et l'occasion d'être en contact avec un être humain unique : lui-même !

 

Que faire ave la colère d’un enfant ?

Selon l’âge, il est possible de faire un cahier de colère où l’enfant gribouillera, dessinera ce qu’il ressent. L’adulte devra prendre le temps de lui demande d’exprimer ce qu’il ressent « montre-moi comme tu es fâché ».

Mettre des mots sur la colère « je vois que tu es fâché, furieux… »

Si l’enfant a des difficultés à dire ce qu’il ressent, il peut être opportun d’utiliser un camembert à émotions, crée avec la coopération de l’enfant,  ou des pictogrammes dispos là  ou bien encore grâce aux cartes Graine d’amour. http://www.etre-ange.com/fr/

Si l’on accueille les émotions, essayer de ne pas mettre de MAIS après :

Par ex : « Tu es triste de voir partir maman mais elle obligé d’aller au travail ».

     Remplacer plutôt par « le problème,c’est que » : « Tu es triste de voir partir maman le problème, c’est qu’elle obligé d’aller au travail » .


Bien différencier l’empathie du laxisme.

Les enfants et les ados ont besoin de savoir ce qui est négociable ou non.

 

Conclusion :

Une journée très riche en tout ; en rencontre,en émotions, en savoir, en outils !!!! 

 

Pour que vous puissiez avoir un petit apercu d'un atelier,voici une vidéo.


 

Magali VA © 2016 -  Hébergé par Overblog