petites astuces pour des courses rapides mais sereines

image.jpg

Les courses deviennent vite un calvaire lorsque nous avons des enfants ;-) surtout en bas âge. Je vais essayé de partager avec vous quelques astuces pour que ce moment se déroule le plus sereinement possible.

Lors des ateliers et des rencontres que j'anime, je propose souvent de tout faire pour éviter les courses avec les enfants entre 18 mois et 4/5 ans car cela devient vite extremement compliqué, tant pour nous que pour eux.

En effet, dans les supermarchés les enfants sont surstimulés par toutes les couleurs et la variété de produits qui se trouvent à leur hauteur. De plus, ils n'ont aucune notion de l'argent et aimeraient rapporter le magasin entier. Ils passent leur temps à vouloir tout toucher et tout emmener et nous passons notre temps à négocier, dire non,éviter les crises.

 Imaginez qu'Ikea devienne gratuit pendant quelques minutes.. je vous vois déjà en train de courir dans les rayons en poussant des hurements de satisfaction et remplissant votre caddie de choses utiles et inutiles par plaisir de prendre et de toucher.  Eh bien, en terme de stimualtion, les temps de courses s'apparentent à cela pour les enfants ;-)

Il est en général tout à fait posible de s'épargner la corvée courses avec les enfants. Nous pouvons faire les courses au Drive, très pratique ou le week-end pendant la sieste de tout le monde, ou envoyer zhom, ou encore entre midi et 2 car souvent les courses en fin de journée (où tout le monde est fatigué) peuvent vite tourner au clash. Puis nous nous reprochons d'avoir tenter cela alors que nous savions d'avance que cela allait être compliqué, alors parfois il faut juste éviter des situations qui nous mettent à mal et créent des tensions familiales que nous aurions pu éviter.

 

Mais si nous n'avons pas d'autre choix que denous rendre dans un magasin ;-) alors nous pouvons essayé de faire preuve de créativité pour que les courses se passent le plus sereinement possible. En effet, anticiper les siutations de crises nous permettent soient de s'y préparer soit de les éviter. 

Ici, nous avons petit Hibou, 12 mois et Petit Grand Lapin, 3 ans et des brouettes. Pour des courses efficaces, je préfère que tout le monde soit dans le caddie, chose difficile car Ptit Grand Lapin préfère courir dans les allées...

donc avant de partir, nous nous transformons (symboliquement) en pirates, et notre caddie sera notre bateau  ;-) Je préviens Ptit Grand Lapin et Ptit Hibou : "nous allons faire des courses rapides (pas plus de 10 articles sur la liste), vous êtes prets à foncer à bord du bateau pirates ^^" (petit sourire de Pti Grand Lapin). Lorsque nous arrivons, tout le monde monte à bord du navire  " embarquez sur le bateau, ptits pirates".

Et puis j'autorise Ptit Grand Lapin à se mettre debout si il le souhaite en l'invitant à bien se tenir pour ne pas tomber et j'ai un rythme plutot soutenu de conduite du navire qui les fait rire. Je confie ma liste à Petit Grand Lapin, nous passons par la case Pain ou petit gateau, ce qui permet de les occuper, si les finances et l'envie est là, petit tour extrement rapide au rayon livre, cela les occupe et hop, c'est reparti pour des courses dynamiques, (n'oubliez pas la conduite du caddie ultra rapide en forcant les virages (vous êtes à bord d'un bateau pirates ). Je propose à Ptit Grand Lapin de mettre les courses dans le caddie et nous décrivons ce que nous voyons, je l'invite à chercher avec moi, "tu vois la salade ?" et quand des demandes arrivent alors j'utilise beaucoup l'imaginaire. " tu as envie de chocolat,de bonbons, on pourrait acheter tellement de chocolats qu'il y en aurait jusqu'au étoiles, mais comment ferions nous pour les mettre dans la voiture ? avec une brouette, et hop nous avancons... et puis idem à la caisse, (beaucoup d'humou et d'imagination).

Je sollicte le grand et le petit pour mettre sur le tapis et nous utilisons à nouveau l'imaginaire... ou j'explique que c'est normal d'avoir envie de tout acheté,qu'il y a plein de choses qui font envie avec toutes ces  couleurs.... Nous pouvons aussi demander à nos enfants de valider le code de notre carte en leur indiquant la touche...

Il faut les occuper et ne pas exiger d'eux d'être attentifs et calmes sur de longues périodes : ce sont des ENFANTS... et d'ici quelques années, cela sera normalement beaucoup plus simples pour les courses.

 

Vous pouvez nous retrouvez sur notre page Facebook

Marcus D 07/04/2015 16:40

Je te remercie pour ces astuces. À mon avis, les courses sont très bénéfiques pour aider l’enfant à s’épanouir.

Loutarwen 12/08/2014 08:26


Bonjour,


Je découvre ce matin votre blog au travers d'un lien facebook et je pense que je vais venir y faire un tour très régulièrement! 


Notre astuce pour les courses, dès que Little Miss Sunshine a su marché, c'est que nous lui avons confié une liste de courses spécifique pour elle. Entre trois et cinq articles dessinés (c'est
elle qui "coloriait") éparpillé dans le magasin et nous partions pour une chasse aux trésors. Nous avions notre propre liste et nous jouions nous aussi à la chasse aux trésors en lui confiant à
chaque fois les articles à mettre dans le panier. Aujourd'hui, elle a 32 mois, on fonctionne toujours ainsi pour l'intégralité des courses et je dois dire que nous ne vivons que rarement des
tensions au moment des courses. 


Mais j'aime beaucoup l'idée du bateau pirate! Je vais la retenir pour varier les plaisirs ;-) 


Merci beaucoup pour le partage de vos astuces.


Au plaisir de vous lire 


Loutarwen

Dorne 11/04/2014 16:11


Bonjour,


je prépare actuellement un sujet sur "l’arrivée du deuxième enfant" dans une famille avec tous les bouleversements que cette présence implique. Ce documentaire qui sera diffusé sur la chaîne
familiale Gulli, sera à la fois informatif et touchant.

Le reportage est produit par l’agence de presse « Patrick Spica Production » http://www.spicaprod.fr/, qui produit également des reportages
pour France 2, France 5 et TF1, etc.
C'est un documentaire de 90 minutes dans lequel nous ferons le portrait de 4 familles qui sont sur le point d’avoir un deuxième enfant ou qui est déjà âgé de quelques mois avec des problématiques
différentes: le lien mère-enfant, la place du premier enfant qui devient l’aîné, la place du couple, la place des grands-parents etc.

Le lien tissé avec les mamans et leurs proches ainsi que le premier contact téléphonique sont très importants pour instaurer un lien de confiance qui existera tout au long du tournage, entre
l’équipe et la famille en question.

Il s’agirait de suivre une maman qui souhaiterait témoigner de son expérience, de son quotidien et éventuellement de lui proposer une solution adaptée à ses difficultés. Je suis intéressée par
tout parcours de vie.

L’équipe de tournage se composera de deux personnes, un cameraman, et une journaliste-réalisatrice (Marjolaine Dorne). je souhaiterais filmer une famille entre le mois de juin et septembre. Le
tournage durera 4 jours mais il peut s'étaler sur 3 semaines.
Je vous remercie d’avance pour votre aide et reste à votre entière disposition pour toutes informations supplémentaires.
Bien cordialement.
Marjolaine Dorne
0678368681

Magali VA © 2016 -  Hébergé par Overblog