mon coup de gueule ou lettre à mon père

Je suis en vacances, Petit Lapin est malade doublé du commencement de la période sympathique de l'opposition/construction : il a 18 mois. Et c'est dur. On répète,répète et lui il expérimente.

Je ne suis pas à cheval sur le non/stop, je n'interdis pas pour asseoir mon pouvoir ou soumettre mon enfant. J'essaie d'être cohérente dans la pose de limite et j'interdis tout ce qui peut être dangereux. Petit Lapin est un prototype avec du tempérament. Le non/stop/arrêtes/je ne suis pas d'accord ont peu d'impact et il réitère ses essais. Jusque là tout est normal pour nous même si cela est bien difficile. En effet, il va monter 10 fois de suite les escaliers, renverser la gamelle des chats, frapper les animaux,me pincer, jeter son assiette et la nourriture..enfin il teste et expérimente à fond..

C'est très difficile parfois de garder son calme, mais éducation non violente à la maison donc on répète,on répète.

Ce soir, repas chez mes parents. Entre temps, Stan a vomi dans la voiture et beaucoup pleuré dans les bras de sa mamie qui l'a consolé. Ma maman respecte notre choix d'ENV, et l'applique également. Elle est douce, patiente, contenante.

Stan expérimente également chez ses grands-parents. il a commencé très fort ce soir en mettant la télécommande de la télé dans les WC,en tapant le chien,et en mettant 3 fois les mains dans la gamelle d'eau du chien...

Et j'ai eu droit à une petite réflexion qui m'a fâchée. Mon père m'a dit que Stan nous faisait tourner en bourrique, qu'il comprenait très bien. Je lui ai demandé de développer, il a dit "une claque de temps en temps ça ne fait pas de mal" et là je lui ai répondu que "cette méthode,il l'avait testé avec moi, et à part le détester pour ça, cela n'a rien apporté ". Je lui ai aussi dit que cette méthode ne marche pas car tous les parents qui essaient se rendent bien compte que leurs petits recommencent. Moi,je me refuse à faire mal,phyqiuement ou psychiquement à mon enfant et encore moins tenter de lui faire comprendre les choses en lui faisant peur.

Il m'a répondu que si ma méthode ne marchait pas,il fallait essayer une autre....il pensait bien évidemment à la tape sur les main,ou claque ou fessée. Ah ah ah!

Je lui ai dit que cela tombait bien car c'est nous qui éduquons Stan !

Merde, j'en ai marre, pourquoi je devrais me justifier...Un peu d'ouverture, bordel, lisez ! Documente-toi !! la fessée et la claque ne sont pas éducatives,c'est juste une décharge du parent et je ne veux pas en arriver là !

Cela reste mon choix si je veux accompagner mon enfant avec une éducation respectueuse et bienveillante ! 

Mon petit Lapin, tu mérites que je te respecte et j'essaie chaque jour de le faire un peu plus.

ANGIE 09/09/2013 21:26


bonsoir,


OUI, merci et bravo pour ce que vous avez  dit à votre père. Ce que vous lui avez renvoyé est si juste, je vais m'en inspirer pour mes propres parents et beaux parents d'ailleurs, vous avez
trouvé les mots ceux là même qui souvent m'ot manqué.

la farfa 18/10/2012 14:41


Je compatis.
J'ai eu la même mésaventure mais avec mon beau-père qui a carrément menacé mon fils d'une fessée ("tu veux une fessée?!?"). Quand je lui ai dit que mon mari et moi étions contre cette façon de
faire et que donc non, on ne menace pas de fessée comme ça (et on lui en donne encore moins) je me suis vu répondre "ben alors, fais le obéir!"
j'avoue que ma réaction n'a pas été des masses constructive vu que j'ai fini par péter un cable et pouser une gueulante. (après lui avoir dit que "eh! oh! c'est un enfant de 2 ans quoi!)
C'est NOS enfants!
Ils ont le droit de ne pas être tout à fait d'accord avec nos façons de faire mais ils sont priés de faire comme on le souhaite, de respecter nos choix d'éducation!

Magali VA © 2016 -  Hébergé par Overblog